Stéphane Rolland

SRHC_FW17_03

 

Sur une scène de l’Opéra Bastille, Stéphane Rolland célèbre ses 10 ans avec un défilé au son d’un concert de piano. Géométrie des coupes structurées avec découpes architecturées. Et toujours la signature bicolore de l’opposition du blanc au noir et une touche de doré pour le glam.

SRHC_FW17_17

En ajout des branchages dorés s’invitent sur les robes en hommage à Kurt Freiler et Jerry Fels, du duo d’Artisan House. Visages en silicone doré, totem tribal, écho à Franz Hagenauer.

SRHC_FW17_18

Le noir et blanc en rayures, façon zèbre, l’étoffe du diable ou de la diablesse.

SRHC_FW17_20

L’ocre s’invite, terre à terre s’opposant à l’univers op.

Au piano : Claire-Marie Le Gay et pour le final, Béatrice Uria Monzon, mezzo soprano dans un extrait de Tosca.

SRHC_FW17_12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s