Dries Van Noten

dvn_pap18_look13

 

Échappée belle sur une imaginaire route de la soie. Fragments de foulards colorés réassemblés en collages, façon cubiste. Vêtements souples aux allures drapées. Des motifs orientalisants, japonaiseries d’une madame Chrysanthème ou peinture de « nuages ».

dvn_pap18_look40

dvn_pap18_look31

Une palette sourde dans des tonalités où dominent ocre, beige, terre… mais aussi du jaune vif, du vert. Des éclats de couleur avec motifs végétaux ou floraux. Sinuosité versus géométrie mise à carreaux.

dvn_pap18_look06

 

Broderies et paillettes viennent donner de l’éclat aux différents motifs abstraits (arabesques) ou figuratifs comme les étoiles de mer.

dvn_pap18_look56

Une collection douce et délicate, empreinte de sérénité.

dvn_pap18_look67

 

1 réflexion sur « Dries Van Noten »

  1. Une route de la soie pour les Lyonnais et leur riche Musée des tissus; il y a aussi à Lyon la condition des Soies et le périple entre les Indes er Lyon: Dries Van Noten le montre si bien, Anversois, ville portuaire, même si j’avoue avoir trouvé son défilé trop long, induisant une forme de répétition qui meut lasser un brin, non?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s