Guy Laroche

Paris, ready to wear, Womenswear, spring summer 2019, Guy Laroche

Richard René continue l’histoire de la maison Guy Laroche dans un esprit minimaliste et géométrique. Un texte de 1981 signé Guy Laroche sert de préambule à la collection « Ombre et lumière ».

Paris, ready to wear, Womenswear, spring summer 2019, Guy Laroche

6h29. 1981. Sortie d’un club parisien. Les ombres se cachent de la lumière trop blanche. Le blanc, le noir, la géométrie d’une forme radicale et minimale.

7h17. Le vase Memphis se brise sur la moquette sombre du salon.

8h45. Les rayures d’un store métallique apparaissent comme des projections. La lumière éblouissante d‘un matin au mois d’août.

Paris, ready to wear, Womenswear, spring summer 2019, Guy Laroche

Une construction entre clair et obscur où le blanc le dispute au noir. Effets de rayures et jeu sur le caché-dévoilé avec des zones de transparence.

Pans géométriques, un zeste d’asymétrie. Une touche de couleur avec une pointe d’orange, de bleu, de jaune, juste en ponctuation.

Paris, ready to wear, Womenswear, spring summer 2019, Guy Laroche

En noir et blanc.

Guy Laroche SS19 - Look 8 - Back

Une réflexion sur « Guy Laroche »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s