Attar, l’Inde au parfum

Parf Inde 2

 

 

Au coeur du vieux Delhi, à quelques pas de la grande mosquée Jama Masjid, dans une ruelle étroite où se croisent vaches sacrées et motos pétaradantes se découvre une boutique ancienne, vitrine de la vénérable maison Gulab Singh Johrimal. À sa création en 1816, seuls des attars étaient fabriqués. L’installation d’une boutique dans la petite ruelle Dariba Kalan a ajouté des savons, des encens pour satisfaire les demandes des consommateurs. Dans les étagères de bois, des flacons de verre colorés et décorés sont prêts à se remplir.

Parfums Inde 8

Développés par des parfumeurs locaux et parfois avec des recettes ancestrales, les attars ont la particularité d’être des parfums sans alcool et utilisent le plus souvent une base d’huile de bois de santal. Haut de gamme, les attars sont composés d’ingrédients naturels obtenus par distillation. Ces parfums scandent le temps et se découvrent au fil des saisons. Ainsi Attar Gil rend hommage à l’été, un parfum à l’odeur de terre juste touchée par le frisson des premières moussons. Attar Gulb magnifie la rose, reine des fleurs. Champa pour la fleur de champaca, une sorte de magnolia à fleur blanche ou jaune aux effluves parfumés. Ruh Khus, un vétiver vert. Rajanigandha pour la vénéneuse et enivrante tubéreuse. Hina, une histoire ancienne pour ce bel oriental élaboré autour d’épices comme le safran ou encore cardamome, genévrier, muscade… Certaines épices sont parfois aussi grillées. Le Hina se compose selon différentes recettes familiales jalousement préservées. Rien de chimique dans les véritables attars, du naturel et pas d’alcool. Les ingrédients proviennent le plus souvent de L’Uttar Pradesh où se situe la ville de Kannauj, sorte de Grasse indienne. Là, de façon encore très artisanale, se distillent les pétales à la vapeur, dans des pots de cuivre, passage dans des tuyaux de bambou pour finir dans l’huile de santal.

Parf Inde 1

Si les attars sont la spécialité et le haut de gamme, la boutique offre aussi une sélection d’essences pour le plaisir d’exercer son nez à (re)connaître des odeurs comme citronnelle, basilic, cannelle, menthe, genévrier, géranium, muscade, poivre noir, mais aussi des agrumes, des fleurs (somptueuse tubéreuse).

Un lieu hors du temps pour une parfumerie qui s’honore de plus de deux cents ans d’existence et oeuvre au maintien des traditions d’une parfumerie indienne qui a aussi droit de cité dans le kamasutra…

Parfums Inde 6

 

Une réflexion sur « Attar, l’Inde au parfum »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s