Et Dieu créa la femme

TORERA -HD - copie

Clin d’oeil allant de la Genèse au film de Vadim avec le souvenir de Brigitte Bardot, Et Dieu créa la femme est le thème de l’exposition organisée par Guerlain pour la FIAC hors les murs. Si les femmes artistes sont moins nombreuses, plusieurs d’entre elles ont néanmoins réussi à atteindre notoriété et cote considérable ainsi Yayoi Kusama, Marlène Dumas ou Louise Bourgeois, toutes trois présentes dans l’exposition. Une joyeuse célébration des artistes de sexe féminin au travers d’oeuvres engagées ou juste esthétiques sans oublier parfois une pointe d’humour.
L’Espagnole Pilar Albarracin joue la satire via des clichés de la condition féminine vue par des archétypes de son Andalousie natale. Pour l’exposition Guerlain, un portrait de « Torera » dans un habit de lumière, mais avec une cocotte minute à la main, prête à l’emploi ?

Jane Evelyn Atwood. Américaine installée en France, la photographe a travaillé sur des thématiques sociales : prostituées de la rue des Lombards, victimes de mines antipersonnel… Pour l’exposition, des clichés de sa série consacrée à Haïti.

Jane Evelyn Atwood, Port de Paix, Haïti, 2007
Louise Bourgeois. Française installée à New York, elle demeure une des figures majeures de l’art contemporain. Une oeuvre autobiographique foisonnante dont l’araignée demeure emblématique. Ici Fallen Woman une oeuvre en porcelaine et or, une représentation d’une femme au visage réaliste et corps abstrait, totémique. Un corps à suspendre, dérivé de son Arch of hysteria, inspirée des photos de Charcot autour des femmes en convulsions.

DCF 1.0
DCF 1.0

Marlène Dumas. Née en Afrique du Sud, l’artiste travaille à Amsterdam. Une oeuvre expressionniste avec des figures parfois religieuses et des corps humains dessinés comme dans un halo de brume.
Valie Export. Autrichienne, l’artiste compose une oeuvre engagée pour réfléchir sur la condition féminine tout en utilisant sa propre personne.

VALIEEXPORT_SMARTEXPORT - copie

Judy Fox. Américaine, l’artiste est sculpteur. Très inspirée par la mythologie, elle s’intéresse aussi aux contes ainsi sa vision du personnage de Rapunzel (Raiponce).

Fox, Rapunzel Fragment - copie

Shilpa Gupta. Indienne, elle réfléchit notamment à l’impact de la mondialisation sur la société de son pays.

BIG_SHGU2008_0702da

Yayoi Kusama. Japonaise et désormais star internationale avec son travail d’oblitération par pois et ses thématiques obsessionnelles : la nourriture, le sexe…

Kusama, world of Glowing Fantasy - copie

Shirin Neshat. Iranienne, elle soulève le voile de la condition de la femme dans des portraits où sous l’apparence d’une vitime se profile la rebelle.

Shirin Neshat_Birthmark_Crédit Shirin NESHAT

Triny Prada. Artiste colombienne, elle s’intéresse aux symboles, plonge dans le passé et le confronte à la société contemporaine. Sa nouvelle Ève n’est pas nue, mais habillée et vêtue de chaussures à talon, charmeuse de serpent.

Photo Triny PRADA - copie

Niki De Saint Phalle. Figure du nouveau réalisme elle a célébré le corps féminin avec ses nanas au corps débordant. Parmi ses ex votos, un « Be my Frankenstein ».

Niki de Saint Phalle_Be My Frankenstein_HR Copyright André Morin

Chiharu Shiota. L’artiste japonaise vit à Berlin où elle imagine son monde tendu de fils qui enferment, emprisonnent des objets, maille arachnéenne.

SHIOTA State of Being (Dress) 2011 400324 CS110428S_02

Hu Yinping. Chinoise, elle a découvert le travail artisanal de sa mère créant des chapeaux et en a fait une oeuvre.

Et une touche d’humour avec une oeuvre masculine de Philippe Mayaux. Les agitateurs. « Allez vous faire encadrer ». Avec la mention : «  La femme est l‘avenir de l’homme ».

La femme est l'avenir de l'homme nouvelle inscription - copie

Jusqu’au 10 Novembre au 68 Champs Elysées

 

Pilar Albarracin Sans titre Musée Photo Conseil de l’Essonne

Jane Evelyn Atwood Port de paix Haïti Centre National des arts plastiques.

Louise Bourgeois. Fallen Woman. Porcelaine et or Courtesy Galerie Lelong.

Value Export. Smart Export. Courtesy Valie Export.

Judy Fox Rapunzel. Courtesy Galerie Thaddeus Ropac.

Shilpa Gupta. I have many dreams. Courtesy Galleria Continua.

Yayoi Kusama. The World of glowing Fantasy. Collection Florence et Daniel Guerlain. Courtesy Galerie Nathalie Obadia.

Shirin Neshat. Birthmark. Collection Institut dart contemporain Rhône-Alpes. C Shirin Neshat.

Niki de Saint Phalle.  Be my Frankenstein.Courtesy Galerie Georges Philippe et Nathalie Valois. C André Morin.

Chiharu Shiota. Dress. Courtesy Galerie Daniel Templon.

Philippe Mayaux. Les agitateurs. Allez vous faire encadrer. ADAGP Courtesy Galerie Livenbruck Photo Alain Arquier.

 

 

 

 

2 réflexions sur « Et Dieu créa la femme »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s