Mystiques et mythiques, l’encens et la myrrhe

encens

 

Comme les rois mages en Galilée… Riches cadeaux, l’encens et la myrrhe, avec l’or, étaient jadis l’objet d’enjeux économiques importants tandis que des routes se dessinaient pour faire voyager ces ingrédients d’Arabie en Inde… Route de l’encens, route des épices, pour des matières qui, par le passé, jouèrent le même rôle que le pétrole aujourd’hui. Un encens autrefois plus cher que l’or… Mystiques, les senteurs d’encens créent un lien vers le(s) dieu(x) depuis l’Egypte ancienne. Encens et myrrhe figurent aussi dans la composition du kyphi (premier parfum (re)connu) figurant dans les textes des pyramides. La Bible pose la séduction sous l’égide des aromates et multiplie les références à ces senteurs. Du sacré des fumigations au profane de la séduction, deux ingrédients à (re)découvrir désormais sous forme de parfums dans des souvenirs d’épiphanie.

 

Encens

Gomme extraite du boswellia, l’encens était très connu dans le royaume de Saba où la sagesse de la reine n’avait rien à envier à celle de Salomon. Si le nom hébreu, lebonah, est proche de la couleur blanche de la gomme qui s’écoule sous forme de « larmes », le français encens vient du latin « brûler » qui donne la puissante odeur balsamique. Parmi la vingtaine d’espèces de boswellia dont seuls les arbres mâles produisent l’encens, les variétés serrata et carterii produisent l’encens véritable, l’oliban.

En Egypte, Hatchepsout fit organiser une expédition pour chercher la résine « dans le pays de Pount » et 31 arbres furent ramenés. De nombreuses légendes se dessinent depuis l’Antiquité autour de l’encens. Pour Hérodote, les arbres à encens sont gardés par des serpents ailés ! Pour Pline, il faut saigner l’arbre pour obtenir sa gomme. « On pratique des incisions là où l’écorce paraît le plus gorgée, là où elle est le plus mince et le plus tendue. On dilate la plaie, mais sans rien enlever. Il en jaillit une écume onctueuse, qui s’épaissit et se coagule; on la reçoit sur des nattes de palmier quand la nature du lieu l’exige, autrement sur une aire battue alentour ». Pour Marco Polo l’encens est aussi une richesse : «… l’encens blanc y naît fort bon, en abondance, et vous décrirai comment il naît… En cette cité viennent encore maints beaux destriers d’Arabie, que les marchands portent ensuite avec leurs nefs en Inde, et dont ils font grand profit ».

Utilisée par l’homme pour son odeur de bois camphré, épicée, la résine est associée, pour les Chrétiens, aux odeurs d’église. Si l’encens figure dans la Bible, il fut beaucoup associé à de nombreux cultes païens avant d’être adopté par la chrétienté (via l’encensoir). C’est à partir de ce souvenir d’église, où il allait en compagnie de sa grand-mère, que Giorgio Armani fit créer Bois d’encens (Armani privé). Magnifique composition de Michel Almairac, Bois d’encens s’entoure d’épices, de poivre et de racines de vétiver. Chez Annick Goutal, parmi la trilogie des orientalistes figure un Encens flamboyant avec farandole d’épices, poivre, baie rose, cardamome, muscade sur encens, lentisque.

3605521349538

Aujourd’hui une pléthore de parfums redécouvre l’encens, nombre de marques de niche en font leur miel. Dans un esprit orientaliste, ces senteurs ténébreuses mènent vers l’opulence de riches sillages.

s-l1000

Chez Comme des garçons, une série d’Encens rend hommage à l’esprit du lieu : Avignon, Jaisalmer, Kyoto, Ouarzazate, Zagorsk. Des senteurs avec des variations autour des épices (muscade, cardamome, cannelle, …), des bois (palissandre, gaïac, cèdre, pin…). Chez Heeley, Phoenicia mêle l’encens à la douceur de fruits confits : datte et raisins secs tandis que Cardinal entraîne dans une église où les vapeurs d’encens épousent des senteurs de lin frais. Chez Byredo, Encens Chembur entraîne sur les chemins d’un temple Hindou (près de Mumbai) avec encens relevé de citron, muscade, gingembre. Passage d’enfer de l’Artisan parfumeur est signé par Olivia Giacobetti qui éclaire son encens sombre de lys et musc blanc. Tom Ford avec son Sahara noir plonge dans le mystère d’un encens épicé (poivre) et balsamique. État libre d’orange avec Rien Intense Encense associe l’encens à des notes cuirées tandis qu’Encens et bubblegum oppose douceur et profondeur avec humour.

 

De l’église à la séduction Baudelaire rêve l’encens :

« Sur ta chair, le parfum rôde

Comme autour d’un encensoir »

 

 

 

 

La myrrhe

Deuxième cadeau des rois mages, la myrrhe est une gomme résine produite par le commiphora myrrha, un arbre qui pousse au Yémen, en Somalie et révèle des senteurs de citron, romarin. Pour Pline : « L’arbre a cinq coudées de haut, et n’est pas sans épines … L’arbre à myrrhe, transsude d’abord spontanément avant l’incision une myrrhe appelée stacté, que l’on préfère à toutes les autres; au second rang est la myrrhe que l’on cultive; parmi les myrrhes sauvages la meilleure est celle qui se récolte en été. » La légende du nom vient de Myrrha, fille d’un roi d’Assyrie qui séduisit son père et en punition fut transformée en arbre à myrrhe. Un arbuste épineux d’où, neuf mois plus tard, naquit Adonis. La myrrhe s’associe également à la séduction dans la Bible où le terme figure une dizaine de fois. Dans le livre d’Esther, les jeunes filles se préparent pour le roi Assuérus en se purifiant avec de l’huile de myrrhe pendant six mois. Le livre des proverbes laisse libre parole à la femme adultère : « J‘ai parfumé ma couche. De myrrhe, d’aloès et de cinnamome. Viens enivrons-nous d’amour jusqu’au matin, livrons-nous aux délices de la volupté. »

375x500.1659

Chez Annick Goutal, elle s’enflamme en Myrrhe ardente avec des notes fumées de gaïac, cire d’abeille sur fond benjoin et fève tonka. La Myrrhe de Serge Lutens ajoute mandarine de Chine, amande amère sur cœur boisé, épicé, miellé et fond ambré musqué.

375x500.8551

Mallarmé dans son poème La nourrice. Hérodiade l’évoque :

« Sinon la myrrhe gaie en ses bouteilles closes,

De l’essence ravie aux vieillesses de roses »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s